Programme de traitement des accidents cérébrovasculaires  

L’Hôpital communautaire de Cornwall (HCC) est un centre de traitement des accidents vasculaires cérébraux du Réseau régional des AVC de Champlain.

À ce titre, l’HCC assume le leadership, le développement, la mise en place et la coordination du traitement des accidents cérébrovasculaires (ACV) à l’échelle locale dans la région de Champlain-Est.

L’HCC vise l’amélioration des soins et du soutien pour les patients locaux qui sont victimes d’un ACV, tout au long de leur parcours de soins, dès les premiers symptômes d’un ACV jusqu’à la transition des services médicaux d’urgence aux soins hospitaliers et de la réadaptation au suivi par les médecins de première ligne afin d’éviter des complications et un deuxième ACV.

Ce programme de l’HCC offre un continuum de services dont font partie les suivants:

  • Clinique de prévention des ACV – Cette clinique en consultation externe située au niveau 3 de l’HCC est appuyée par une infirmière autorisée et un neurologue spécialisé en ACV qui mettent l’accent sur la prévention des ACV secondaires (une rechute pour les gens qui ont déjà subi un ACV).    
  • Unité de traitement des accidents cérébrovasculaires – Située au niveau 2 de l’HCC, l’Unité de traitement des accidents cérébrovasculaires compte 10 lits désignés pour les patients ayant reçu un diagnostic d’ACV confirmé et qu’il faut hospitaliser. Son personnel, soit une équipe multidisciplinaire ayant reçu une formation spéciale comprenant des médecins, des infirmières, des thérapeutes, etc., aide les personnes qui sont victimes d’un ACV et les familles à déterminer les prochaines étapes sur la voie du rétablissement.     
  • Consultations par l’entremise du système TéléAVC : Cette unité installée au Service d’urgence est prête pour une consultation avec un neurologue (un médecin spécialiste des ACV). Lorsqu’une patiente ou un patient se rend au Service d’urgence pour une consultation, des images de tomodensitométrie sont téléversées pour que le neurologue puisse voir les caillots et déterminer si on devrait lui administrer des thrombolytiques et lui faire suivre une thérapie endovasculaire, soit une intervention permettant d’éliminer les caillots.  
stroke care

 

Signes avant-coureurs d’un ACV

Un ACV constitue une urgence médicale et le temps est un élément critique pour le traiter. Si l’intervention n’est pas assez rapide, il est très probable que des cellules cérébrales seront endommagées, voire que la personne en mourra. Si vous croyez que vous-même ou quelqu’un d’autre est victime d’un AVC, faites VITE!

stroke care

Ressources